Édito de 2 mars

Il y a des jours comme ça… quand ça ne veut pas… ça ne veut pas. Je me faisais une joie de voir Anvil sur scène. En effet le groupe passant à Irun ( pas loin d’Hendaye mais de l’autre côté de la frontière), je me suis dit: « Cool, pour une fois ce n’est pas très loin… et cela fait un petit moment que je n’ai pas assisté à un concert d’Anvil ». Du coup comme c’est à « côté », pas besoin de quitter le boulot plus tôt où de poser l’après midi…
Manque de pot, après une bonne grosse journée de labeur la veille du concert, les cervicales et le dos décident de me jouer des tours. M*rdum!!! Ça ne va plus… J’informe donc mes « collègues de concerts » que je n’irai pas, cela ne va pas le faire. Fais ch*er! cela devient une habitude ces temps ci 🙂 …
Le lendemain soir je reçois un message… Et devinez quoi?!… Le concert est annulé… En effet le tour bus d’Anvil est bloqué dans les intempéries du sud de la France…
Elle n’est pas bien faite la vie???
Je n’ai rien raté et pourtant je n’y étais pas 🙂
Signé : js64 comme Tant pis pour vous 🙂