KobetaSonik Festival – Bilbao, le 21/06/2008

Et voici l’un des reports les plus pourris. En effet comme il est écrit sur l’édito du site : jy-étais.com est « un site-compilation de chroniques de concerts, « . Et comme toute compilation… il y a des oublis et là pour le coup, il y a une perte totale ou presque de la chro 🙂 . Seul le concert de Saxon a été retrouvé sur le site http://www.saxon-solidballofrock.fr/… Un peu d’auto promo, cela ne fait pas de mal.

Donc de mémoire, je me rappelle que le fest a commencé avec plus d’une heure de retard. Nous sommes arrivés sur le site alors le groupe Basque « Latzen » est sur scène. Death Angel et Obituary furent très bons. On a zappé les concerts de Brujeria et Arch Enemy… MSG m’avait bien plu. Tesla était excellent. On a suivit le concert d’Europe de loin… En relisant l’affiche, je me souvenais même plus qu’il y avait Blind Guardian 🙂 . Par contre on a été énormément déçu du concert de Dio. Pas que la prestation fut mauvaise mais plutôt par le son extrêmement faible et quasiment inaudible. Ce qui engendra une jolie polémique sur les forums espagnols. Comme par hasard, le son de Kiss qui passait après sur la même scène était excellent, puissant et net. On a préféré suivre le concert de Kiss sur les écrans géants de la seconde scène en attendant celui de Saxon. On était un peine une poignée de pèlerins devant la barrière 🙂 .

Et donc le CR du concert de Saxon 🙂 :

Il est plus de 3h30 lorsque Saxon arrive sur scène, le planning du festival ayant pris plus d’une heure de retard … Bref le concert débute sur « Atila the Hun ». On sent le groupe en pleine forme malgré l’heure tardive. D’ailleurs Biff pousse plusieurs cris après le morceau et prend l’air étonné d’avoir encore de la voix, il remercie le public d’être resté après le show de Kiss.
Le groupe enchaîne avec un « Motorcycle Man » rageur suivi de l’excellent « Dogs of War ». Paul Quinn surprend son monde en … bougeant. Il ne se contente pas de rester dans son coin et vient régulièrement au milieu de la scène. Quant a Nibbs Carter, c’est simple il ne tient plus en place. Vraiment impressionnant … un fou furieux. En fait il n’y a que Doug Scarratt qui est calme.
Les lumières sont magnifiques avec une dominante bleu assez sombre et énormément de fumée tout le long du concert (pas terrible pour prendre des photos). Le public est conquis mais un peu (beaucoup ???) fatigué quand même.
Biff promet de revenir l’année prochaine … mais sur la grande scène et, avec son humour de constater que c’est la première fois que le groupe donne un concert aussi tôt le matin. Après « Princess of th night », Saxon revient pour un premier rappel : « Demin and leather/Ashes to ashes ». le groupe fait mine de quitter la scène et le public scande son nom. Biff revient et dit « Bon , on est le dernier groupe, il n’y a personne après nous, alors on peut faire ce qu’on veut … »
On a droit a un titre bonus « And the bands played on ». Il est 4H45 lorsque le festival s’achève.

Voici la setlist (il me semble qu’il manque un titre Embarassed …)
Empire Rising / Atila The Hun
Motorcycle man
Dogs of war
Let me feel your power
To hell and back again
Strong arm of the law
Heavy metal thunder
Crusader
Wheel of steel
Princess of the night
Demin and leather/ ashes to ashes
And the bands played on

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.