Rock Fest Barcelona 2019, du 4 au 7 juillet 2019 (partie 3)

La seconde partie du compte rendu se trouve à cette adresse: http://jy-étais.com/rock-fest-barcelona-2019-du-4-au-7-juillet-2019-partie-2/

Aujourd’hui est le big day ou plutôt le big night car à part Krokus, Saxon et Arch Enemy, je ne trouve pas grand chose d’intéressant sur l’affiche du jour… Du coup, on a tout le temps pour faire les touristes à Barcelone. Chose que l’on fait en allant tout d’abord visiter le quartier gothique de Barcelone. Des rues étroites où l’on a l’impression que les façades des bâtiments vont vous tomber sur le coin de la gueule… il n’y a pas grand chose de niveau, de droit 😆 … et finalement je trouve ça assez moche…

Nous nous approchons du port et décidons de faire un tour à l’aquarium… Quelle connerie!!! Même pas le temps d’arriver au guichet que je m’aperçois que l’on m’a volé mon porte feuille dans la file d’attente… Après avoir fait opposition sur ma carte bancaire, direction le commissariat le plus proche. On y passera plus de 2H30… Pas la peine de dire qu’il y avait un paquet de monde pour faire exactement la même chose que moi… Il n’est pas loin de 15h00 lorsque je ressors avec ma plainte rédigée en catalan. J’ai le bide qui braille… on va manger au premier resto venu… Là aussi on nous vole de deux euros pour du pain que l’on n’a pas eu pendant le repas… B*rdel!!! C’est décidé… Je ne ferai plus jamais le touriste de ma vie 😆 . Heureusement, j’avais laissé du liquide à l’hôtel au cas où…

Après un détour à l’hôtel, nous partons au fest. C’est avec un esprit guerrier que je m’y rends… Le premier qui me parle mal ou qui me regarde de travers… je lui pète la gueule 😆

Nous arrivons alors que Angelus Apatrida est sur scène et comme en 2017, je zappe la prestation des albacetins…

Krokus démarre son set tambour battant avec un « Headhunter » rageur. C’est simple… ce sera le titre le plus rapide du concert 😆 . La pluie tombe, mais cela n’empêchera Marc Storage de rester sur l’avancée de la scène, au plus près de la foule, pour un « Long Stick Goes Boom » toujours aussi efficace pour mettre de l’ambiance. Comme annoncé l’an dernier, le groupe est en pleine tournée d’adieux après 45 années de dures labeurs. Et d’ailleurs on sent qu’ils sont en pré retraite 😆 . Ça joue pépère dans la bonne humeur, les titres s’enchaînent tranquillement s’en trop forcer… Mais cela reste tout de même excellent… Le groupe étant déjà passé en 2017 sur cette même scène, on a l’impression d’assister au même concert, même effets, même vidéos, même jeu de lumière et même titres ou presque 😆 .. Petit hommage à Lemmy de la part de Chris Von Rohr en présentant le titre  » Winning Man »… la chanson préférée du leader de Motörhead parait-il. Mandy Meyer nous délivre un solo de guitare de toute beauté sur le titre « Fire », un des grands moments du concert. Krokus nous quitte sur le classique « Heatstrokes » qui nous fera taper du pied une dernière fois. Après cet excellent concert, je pense qu’une bonne partie du public aurait préféré que ce soit un « au revoir » plutôt qu’un « Adiós Amigos » (nom de la tournée mondiale)…

Headhunter
Long Stick Goes Boom
Winning Man
Hoodoo Woman
Fire
Rockin’ in the Free World (Neil Young cover)
Rock ‘n’ Roll Tonight
Hellraiser
Eat the Rich
Easy Rocker
Quinn the Eskimo (The Mighty Quinn) (Bob Dylan cover)
Heatstrokes

Après un ravitaillement rapide, nous profitons du concert de Venom sur l’autre scène pour nous approcher au maximum des barrières, devant… J’assiste quand même au concert de la légende du heavy/black/speed metal 😆 . Je ne vais pas vous le cacher… Je ne suis pas fan de cela. Et quand on aime pas… disons que le temps a une fâcheuse tendance à passer lentement… Que ce fut long mais long comme pas possible… D’autant plus qu’il y a de plus en plus de monde autour de nous. Beaucoup de monde même, au point qu’il n’y a plus un seul mètre carré de disponible… Ce que je peux dire de la prestation de Venom, c’est qu’il y avait beaucoup de pyrotechnie sur scène et que le dernier titre « Warhead » fut interminable… Je n’ai jamais vu six minutes aussi longues 😆 . Le groupe salue le public et s’en va… Ouf !!! 😆 .

Setlist récupérée sur le net…

Black Metal
Bring Out Your Dead
Bloodlust
Welcome To Hell
Countess Bathory
Long Haired Punks
The Death Of Rock’n’roll
Suffering Dictates
Don´t Burn The Witch
In Nomine Satanas
100 Miles To Hell
Dark Night (Of The Soul)
The Evil One
Warhead

Enfin c’est au tour de Saxon !

Lorsque le Rock Fest a annoncé le nom de la tête d’affiche du samedi soir, quelques critiques (faciles) et autres moqueries n’ont pas tardé à fuser sur la toile. Le festival habitué à programmer des poids lourds tels que Deep Purple, Iron Maiden, Kiss, Aerosmith, Scorpions ou encore Ozzy Osbourne, Saxon pouvait il vraiment être une tête d’affiche et tenir la comparaison?? Bien que le groupe ait marqué de son emprunte l’histoire du heavy metal, il n’a jamais eu les moyens des groupes cités pour mobiliser les foules et se contente donc de salles de moyennes capacités. Et pourtant la réponse va vite tomber… elle sera nette et claire : Oui! Mille fois oui..
Quand on lui donne les moyens, pas grand monde peut rivaliser… Ce soir en tout cas, Saxon aura prouvé, si besoin était, qu’il n’a rien a envier aux grands noms… Et après cette démonstration de force, personne ne s’est plaint, n’a regretté qu’il n’y ait pas eu un autre groupe, plus « prestigieux »… L’interaction entre le groupe et le public était magique et c’est parfois/souvent cela qui manque à certains spectacles de grands noms trop millimétrés…

40 ans après le premier album, Saxon pète le feu et l’aigle vole plus haut que jamais…

Le compte rendu complet du concert de Saxon et setlist sur cette page : http://www.saxon-solidballofrock.fr/rock-fest-barcelona-le-06-juillet-2019/

La galerie complète des photos du concert est sur cette page: http://www.saxon-solidballofrock.fr/concerts-2019/

Motorcycle Man
Battering Ram
Wheels Of Steel
Strong Arm Of The Law
Denim And Leather
Thunderbolt
Backs To The Wall
They Played Rock And Roll
The Eagle Has Landed
Battalions Of Steel
Dogs Of War
Solid Ball Of Rock
And The Bands Played On
To Hell And Back Again
Power And The Glory
Heavy Metal Thunder

Crusader
747 (Strangers In The Night)
Princess Of The Night

Comme nous avons le temps avant de prendre le métro, nous assistons à une bonne partie du concert de Arch Enemy. Je ne suis pas trop fan du groupe mais j’aime bien les voir sur scène de temps en temps… Et comme c’est souvent le cas, le groupe dégage une sacré énergie très communicative. Pas la peine de dire que Alissa White-Gluz y est pour beaucoup. Le son est excellent, les lights sont flashy et font mal aux yeux 😆 . Il n’y a pas beaucoup de temps mort entre les titres. Et dans les premiers rangs, ça remue bien 😆 . Franchement, musicalement il n’y a rien à redire, c’est vachement bien foutu. Mais bon… je ne suis pas fan des growls… nous passons tout de même un bon moment…

Setlist récupérée sur le net…

The World Is Yours
War Eternal
The Race
My Apocalypse
You Will Know My Name
Under Black Flags We March
Dead Eyes See No Future
The Eagle Flies Alone
First Day in Hell
As the Pages Burn
No Gods, No Masters
Nemesis

C’est sur cette bonne note que nous quittons les lieux… A suivre la quatrième et dernière journée…