Airbourne – Bordeaux (Rock School Barbey), le 5/12/2008

Fallait vraiment avoir envie d’aller voir Airbourne hier soir : 500 bornes aller retour sous une pluie battante et une visibilité médiocre …
Nous arrivons devant la salle vers 20h15, soit un quart d’heure avant l’ouverture des portes. Le concert de ce soir affiche complet … Vomito64, Pat’ (un pote de longue date) et moi retrouvons Fab The Fab 8) . Vomito connaît toute la famille Killers et nous présente le second batteur du groupe qui nous raconte quelques exploits de « jeunesse » (sacré Vomito, je ne dévoile rien mais ce n’est pas l’envie qui me manque 🙂 …). Nous nous dirigeons vers le bar pour boire un coup avant de monter au premier étage où se trouve la salle. L’accès n’est pas pratique. celle ci se fait par le côté et en plein milieu de la fosse . Nous restons bloqué un moment dans la cage d’escalier. La salle est pleine comme un oeuf. Nous réussissons à trouver une place afin d’assister au concert dans de « bonnes conditions ».
The Black Spider avait l’air pas mal avec son rock bien gras mais comme nous sommes arrivés un peu en retard , on a entendu que deux ou trois titres …
Après une demi heure d’attente Airbourne débarque sur scène. le son est relativement bon sans être exceptionnel. Le public est « divisé » en deux. Les jeunes qui sautent dans tous les sens devant et les vieux derrière … L’ambiance est très bonne.. la prestation du groupe est énergique. Joel O’Keeffe
(guitare et chant) est impressionnant. Il bouge sans cesse occupant toute la scène à lui tout seul. Même si les autres membres s’en donnent à cœur joie, c’est Joel qui retient l’attention. Pour résumer le concert : énergie, sueur et rock ‘n’ roll. Un seul bémol (et de taille vu le temps passé sur la route pour assister à la soirée) : la durée du concert, seulement une heure. C’est beaucoup trop court pour une tête d’affiche. Ils auraient pu faire quelques reprises, histoire d’allonger le set.
Une question peut se poser aussi : vu l’énergie dépensée, sont ils capables de jouer plus longtemps ?
En tout cas à la fin du concert nous rejoignons un autre pote d’Hendaye JL et allons boire des bières au bar. Nous serons les derniers à sortir de la salle avant de se séparer et reprendre la route sous la pluie. même si le concert fut court, nous avons passé une très bonne soirée…
Respect pour Fab The Fab et JL qui ont fait le déplacement seuls malgré le temps pourri de chez pourri.

Setlist du concert:

Stand Up for Rock ‘N’ Roll
Hellfire
Fat City
Diamond in the Rough
What’s Eatin’ You
Girls in Black
Cheap Wine & Cheaper Women
Heartbreaker
9. Too Much, Too Young, Too Fast

Rappels:
Runnin’ Wild
Blackjack

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.