Azkena Rock Festival – Vitoria-Gasteiz, le 16/05/2009

Ayant prévu une journée relativement dure, nous avons réservé une chambre d’hôtel pour éviter un retour rocambolesque …
Après avoir chercher notre hôtel pendant plus d’une heure, nous prenons la direction du site du festival qui lui est très facile à localiser. Nous stationnons non loin de l’entrée. notre premier souci est de se procurer la monnaie du festival (en effet, à la place des tickets pour payer les consommations, nous avons droit à de fausses pièces de 1€ et de faux billets « Black Crowes » ou « Alice Cooper »).
Le site en lui même est un immense parking sur lequel est installé deux scènes face à face (la principale en plain air et la seconde sous un grand chapiteau pouvant accueillir environ 6000 personnes). On trouve également plein de stands de disques et de fringues sans oublier les plus importants c’est à dire les bars et les « restaurants ».

La programmation du festival est plutôt axée rock au sens large du terme (cela va du psychédélique au punk en passant par du blues, du stoner …). Je dois bien avouer que je ne connais pas les groupes qui passent dans l’après midi. Nous avons un peu de mal avec certains de ces groupes . le chapiteau est … comment dire … envahie d’un épais brouillard aux senteurs marocaines …
Il est 20h10 quand Molly Hatchet débarque sur scène avec 5 minutes d’avance sur l’horaire prévue.
C’est la première fois que j’assiste a un festival espagnol qui respecte les horaires ( d’habitude, il y a minimum une heure de retard 🙂 …). Ne connaissant que quelques titres du groupes, je ne peux citer exactement les chansons. Mais j’ai pris une grosse claque, que du bonheur avec un chanteur qui se donne à 200%, à la limite de la rupture des cordes vocales. Les guitaristes sont impressionnants de facilités. Une véritable démonstration. Le public répond aux sollicitations de Phil McCormack notamment sur « Son Of The South ». En rappel on aura droit à deux titres « Free Bird »(Lynyrd Skynyrd) et « Flirtin’ With Disaster ». Vraiment excellent.
A la fin du concert, tout le monde prend la direction du chapiteau.

Nous décidons d’aller nous restaurer avant d’assister au concert de Fun Lovin’ Criminals sur la scène principale et, franchement ce fut long mais long comme pas possible. Le guitariste-chanteur ne fait que picoler entre les chansons, le bassiste a du fumer son paquet de clopes en une heure (la durée du concert). Les musiciens n’ont pas arrêter de se congratuler, de se présenter au public au cas où … bref il y avait bien 2 minutes entre chaque titres. Puis on a eu droit à deux massacres : « Foxy Lady »(Hendrix) et « Rock ‘n’ Roll » (Led Zep). A oublier …
Nous attendons plus d’une demi heure, le temps du changement de matériel. La scène est caché par un immense rideau sur lequel est inscrit le nom d’Alice Cooper. Le show commence par le titre « It’s Hot Tonight » et déjà une première victime (On voit la scène du meurtre à travers le rideau, qui tombera par la suite, grâce à un effet d’ombre). Ayant vu d’excellents concerts d’Alice Cooper en 2004 et 2005, je peux dire que celui de ce soir est encore meilleur. Mr Vincent Furnier est en pleine forme vocalement et physiquement. Il est impressionnant tout comme le reste de l’équipe. Comme d’habitude le spectacle est très théâtrale et la setlist axée sur les classiques plus trois ou quatre titres plus récents. Enfin j’assiste à ma première pendaison (pas de guillotine ce coup ci). Après 1h35 de folie, le groupe se retire sous l’énorme ovation du public qui en redemande. Assurément LE concert de cette première moitié de l’année 2009. Metallica, Judas Priest, Megadeth et consort peuvent aller jouer au bac à sable 🙂 …
C’est avec un grand sourire que nous allons chercher une énième bière et nous dirigeons vers le chapiteau enfumé pour assister au concert des joyeux lurons que sont les The Toy Dolls. C’est la grosse fête, tout le monde saute dans tous les sens. La fatigue nous gagnant sérieusement, nous quittons les lieux avant la fin de la prestation des keupons qui clôturent ce festival de façon très festif.

Setlist Alice Cooper :

It’s Hot Tonight
No More Mr Nice Guy
Under My Wheels
I’m Eighteen
Is It My Body?
Woman Of Mass Distraction
Feed My Frankenstein
Solo Guitare acoustique – Keri Kelli
Be My Lover
Dirty Diamonds
Vengeance Is Mine
Halo Of Flies
Solo Batterie – Jimmy DeGrasso
Welcome To My Nightmare
Only Women Bleed
Steven
Dead Babies
Ballad Of Dwight Fry
Devils Food – Killer – I Love The Dead
School’s Out

Billion Dollar Babies
Poison
Elected

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.