Killers, Isturitz (64), le 9/02/2013

Il est environ midi lorsque j’arrive chez Vomito, quinze minutes plus tard, Fab nous rejoint. Au départ Fab devait aller à Bayonne retirer ses billets du Sonisphère Espagnol, mais Vomito donna ordre de passer à la maison pour manger. Et il ne faut pas le contrarier lorsqu’il est de bonne humeur. Selon Fab, qui a quand même vécu huit jours avec Vomito l’année dernière pour le BYH, nous a dit qu’il râlait 15h/jour 🙂 . Bref on se retrouve devant nos bières et amuses gueules puis passons à table. Entre temps Fab nous apprend qu’il va rester avec nous pour le concert de Killers et donc qu’il passera la nuit chez Vomito… Tout comme moi d’ailleurs. Après le digestif, nous nous rendons compte que le temps à l’extérieur est tout pourri…. il ne nous reste plus qu’une chose à faire…. Attaquer l’apéro 🙂 . On visionne un peu l’exploit de l’équipe de France face au Pays de Galles… Sans commentaire mais on a bien rigolé. Il est 20h30 lorsque Mégaptère, Olvier64 et sa chérie arrivent pour boire un coup… Après une longue discussion épique nous prenons la route…
Lorsque nous arrivons à la salle, le second groupe est sur scène et a déjà entamé son set depuis plus d’un quart d’heure. Pas grave… car Killers est le seul groupe de heavy de la soirée, les trois autres œuvrent dans le Black/Death et consort… Nous prenons nos tickets de consommation. 1 ticket = 1€ = 1 bière… Direction le bar où nous trouvons Lecalpat.
Lorsque Killers prépare son matos, Vomito et moi sommes au premier rang (peut pas dire barrière, il n’y en a pas 🙂 ). Nous serons bientôt suivis par le reste de la troupe… Pour ce qui est du concert, je vais faire court. C’était excellent. Bien meilleur que le concert de Poson Dessus au mois de mars 2012… Les nouveaux titres extraits de « 10:10 » passent super bien en live. On en a eu droit à trois ce soir : « Vivons Cachés », « Au Nom Des Morts » et « Tricheurs ». D’ailleurs sur ce dernier titre, Bruno nous a pété les tympans avec coup de sifflet.. Où va t’on si Killers commence à utiliser des artifices? 🙂 . Nous aurons également droit au deux titres chantés en Basque « Azken Agurraren Negarra » et « Arrantzale » qui feront plaisir au toulousain. L’instrumental « Le Magicien D’Oz » fera également son petit effet… Le reste de la setlist est classique. Il règne une très bonne ambiance dans le public comme sur scène. Les musiciens sont heureux d’être là. D’autant plus que pas mal de personnes ont fait un long déplacement, notamment des gens de Vouziers (08 – Ardennes) qui sont venus uniquement pour voir Killers… Chapeau!!! . Le concert se termine par la fameuse reprise de « L’Aigle Noir ».
Direction bar où nous terminerons la soirée alors que le dernier groupe est sur scène…
Il est plus de 3h00 lorsque nous rentrons chez Vomito… Fab, pris de faim, dévalise le frigo et est très pensif, en effet, il est quand même bourré depuis le midi de la veille 🙂 …
La soirée est terminée, tout le monde se couche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.