Therion / Grave Digger / Sabaton – Bergara (Sala Jam), le 27/01/2007

Mon premier compte rendu de concert posté sur internet et disons le tout court, la première que je m’essaye à cette exercice…

billet therion 2007Première constatation, il y a beaucoup de monde à l’entrée de la salle (+ de 900 personnes).
Nous sommes arrivés 1 heure avant l’ouverture des portes et allons retirer nos billets au bar attenant à la salle (Eh oui, les réservations de billet se font par le biais du bar…)
Nous profitons pour acheter les billets de Saxon (qui passera dans 2 mois ), se restaurer et boire un coup.
Bon le premier groupe laisse une bonne impression. Avec une prestation très pros, un bon son. Sabaton pratique un heavy assez classique avec des refrains guerriers comme le pratique un peu Hammerfall ou Dream Evil… Sympa.

Maintenant Grave Digger débarque sur scène et cela chauffe d’entrée. Tout le long du concert on a droit aux flammes. Le groupe a l’air en pleine forme et enchaîne les titres à vitesse grand V. Ne connaissant pas trop ce groupe j’ai pris une bonne claque. Le public espagnol fidèle a lui-même n’arrêta pas de chanter tout au long du concert.
Voici quelques titres joués : Excalibur, Lionheart, Valhalla, The Grave Digger, Rebellion, Heavy Metal Breakdown entre autres.
Le concert dura 1H25 environ.

Il n’est pas loin de 23H15 lorsque Therion investie la scène. Et c’est parti pour 2h (ou plutôt 1h50) de concert.
Les light sont soignés et moins tape à l’œil que ceux de Grave Digger. (enfin lorsqu’il n’y a pas cette saloperie de Stroboscope qui marche…)
Le concert était très bien, le public à fond dedans mais, il y a un mais, par rapport au concert de 2004 j’ai trouvé le son des grattes un peu sourd comme si on avait voulu privilégier les voix. Du coup, il me semble que le concert avait moins de pêche.
Voici quelques titres, je n’ai pas tout retenu :
Der Mitternachtlöwe, Tuna 1613, Trul, Ginnungagap, The rise of Sodom and Gomorrah, Birth of venus illegitima, Grand finale/Postludium, To mega therion,..
Le dernier rappel fut la reprise de Manowar : Thor.
Fin du concert : 1h 15, nous buvons un dernier coup puis nous démarrons à 2h30 heures.
Après une pause café (30 min), 2 contrôles d’alcoolémie et 45km de verglas, il est 5 heures avant d’aller au lit…

 

Sabaton :

Grave Digger :

 

Therion :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.