Uriah Heep – Barakaldo (Sala RockStar Live), le 31/10/2010.

Après avoir effectué le trajet sous une pluie battante, nous arrivons au Megapark de Barakaldo, une immense zone commerciale où se trouve la salle RockStarLive. Pour patienter un peu, nous allons boire une mousse dans un bar avant de se présenter devant la salle. Nous discutons tranquillement, nous rencontrons des girondins venus spécialement pour le concert. Nous sommes surpris par la foule qui attend l’ouverture des portes. On ne pensait pas que Uriah heep allait attirer autant de monde …
Les portes ouvertes, nous nous dirigeons directement devant la scène. Des écrans géants diffusent le programme des concerts à venir. La sono crache du Black Sabbath et du Led Zep, avant que le groupe de première partie entame son set à 20H30. Autant dire de suite, je ne connais toujours pas le nom de ce groupe espagnol. Si les trois/quatre premiers titres sont sympas, on s’ennuie assez rapidement. C’est répétitif, et le groupe joue toujours sur le même rythme. On aura droit a un massacre de « Born To Be Wild » et une version assez correcte de  »
Whiskey In The Jar » qui clôt ce spectacle qui fut assez long pour ma part (45min). Pendant que les roadies débarrassent le matos, la sono passe du Accept, du Guns ‘n’ Roses, du Queen ou encore du Montrose …
C’est au tour de Uriah Heep de monter sur scène sous une belle ovation du public.
Le concert commence par un « Wake The Sleeper » qui porte bien son titre et qui a pour effet de réveiller les dernières personnes endormies par le groupe précédant … Le son est surprenant, puissant et clair. Mick et Trevor sont souriants. Le « nouveau » batteur est un véritable bûcheron tatoué de partout … En fermant les yeux, on a l’impression d’entendre un groupe de d’jeuns. Bernie Shaw débarque assez rapidement et ne tient pas en place. Tout au long du concert, il n’arrêtera pas d’haranguer le public, le faisant chanter à plusieurs reprises … Mick interviendra entre deux titres pour dire que c’est le meilleur accueil qu’il a eu depuis depuis … il doit le dire à chaque concert mais il faut reconnaître que nous sommes nous même surpris par le monde qu’il y a et par sa diversité : des vieux et un bon paquet de jeunes se côtoient. Marrant de voir des t-shirts de Testament, Cradle Of Filth ou encore Maiden à ce concert. L’ambiance est comme d’habitude très bonne. L’enchaînement de « Free An’ Easy », de « Gypsy  » et de « Look At Yourself » est absolument énorme. Mick box est au top et nous délivre quelques solos. La fin du concert est dès plus classique avec des excellentes versions de « July Morning » (quel final !!!), « Easy Livin’  » puis en rappel « Sunrise » et « Lady In Black ». La foule s’époumone à chanter sur ce dernier titre. Il faut bien avouer que les paroles ne sont pas trop compliquées. Voilà, le concert se termine au bout de 1H40 passé… Mick Box donnera en main propre plein de médiators à mon collègue et moi je récupère la setlist. Le groupe salue longuement le public avant de se retirer
Nous sortons de la salle puis prenons la route … sous la pluie. Excellente soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.