WASP – Pampelune (Sala Totem), le 5/11/2010

Pas grand chose à dire sur ce concert…

Après une journée un peu galère au boulot, je passe chez Vomito et allons à Pampelune en passant par Hendaye pour récupérer Clint… Je sais… ce n’est pas le plus court chemin mais bon, c’est comme ça… En fait Clint prendra sa voiture et je laisse la mienne à Behobia (à la frontière).

Arrivé à Pampelune, j’apprends que le groupe de première partie Shadowside ne jouera pas ce soir… Belle déception, j’ai bien aimé l’album « Dare to Dream »…

Le concert de WASP a tout de même lieu… Cette tournée part en sucette, pas mal de dates sont annulées pour diverses raisons pas forcément toutes justifiées. A l’entrée de la salle, plein d’affichettes indiquent qu’il est interdit de photographier et de filmer et une première en Navarre… interdiction de fumer. La loi n’est pas encore passée ici mais Blackie impose la sienne 🙂 .

Raintime sera donc seul pour chauffer la salle. Je n’ai pas accroché à leur musique, et le massacre du titre « Beat It  » de Michael Jackson nous incite a aller au bar…

Maintenant c’est au tour des vedettes de la soirée… WASP arrive sur scène, gros son  mais voilà Blackie est de mauvais poil, il ne fait pas l’effort de chanter (ou de faire semblant)  sur les refrains… et pourtant on entend sa voix… vive les bandes… Monsieur n’adresse pas la parole au public et l’affaire est plié au bout de 1h10 (avec la pause rappel comprise…). Le service d’ordre est à l’affut des appareils photos et téléphones et bien évidemment des fumeurs… Le personnel est sous pression.

Bref nous ressortons de la salle un peu dégouttés… Nous repartons sans trop trainer en se disant que demain Vulcain à Tarbes ce sera nettement mieux, il n’en faudra pas beaucoup 🙂 .

Et comme si cela ne suffisait pas, arrivé à Behobia, je découvre ma voiture avec une portière ouverte et entièrement fouillée (serrure bien forcée)… Heureusement qu’il n’y avait rien à voler…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.