Y&T – Barakaldo (Sala RockStar Live), le 23/10/2011

Il est 20H00 lorsque les portes de la Rock Star Live s’ouvrent, nous entrons tranquillement sans se presser, faut dire qu’on est pas bien nombreux, une trentaine à tout casser. On a le plaisirs de voir les membres de Y&T (sauf Dave Meniketti) circuler dans la salle, poser pour des photos et signer des autographes. La salle se remplissant tout doucement mais continuellement, je préfère rester agrippé à ma place ( de toute façon, j’ai déjà des autographes 🙂 …). En tout cas, les musiciens sont très aimables avec les fans, avant de rejoindre leurs loges lorsque que le groupe de première partie débarque sur la scène. Donc ce soir, nous avons droit à Güru… Je vois que vous connaissez tous ce groupe … non ??? Moi non plus. Güru est originaire de Barcelone et pratique un rock assez proche de Toto ou de Journey , enfin ce genre de groupe apparenté à l’AOR …Donc pas vraiment ma tasse de thé mais je passe quand même un bon moment grâce à de bonnes compositions assez faciles à mémoriser, de très bons musiciens et un chant en anglais assez agréable à écouter. Même si la salle est loin d’être pleine, les musiciens ont l’air heureux d’être sur scène et se montrent souriants jusqu’à la fin du concert.
Pour découvrir ce jeune groupe :
http://www.gururockband.com/

Lorsque Y&T monte sur scène, il est 21H30 et la salle s’est remplie correctement sans toutefois accueillir la foule des grands soirs. Il faut dire quand ce moment les concerts se succèdent et les fans de hard Rock sont amenés à faire des choix…
Pour sa quatrième venue en terre basque depuis 2007, le groupe nous a préparé quelques surprises. Le concert débute par un extrait du dernier album en date « Facemelter ». « On With The Show » ouvre donc les hostilités, ce titre passe super bien en live et l’on remarque d’entrée que le son est excellent. Le son de chaque instrument est bien distinct.. Le groupe enchaîne avec « Black Tiger ». La température monte d’un cran et l’on se dit que l’on va assister à une grande soirée de hard rock classieux. « Dirty Girl » remporte un franc succès (c’est aussi un de mes titres préféré en live). Je ne vais pas vous faire le concert titre par titre. On aura droit à la séquence émotion lorsque Dave Meniketti se mettra à parler de son meilleur ami, le regretté Phil Kennemore, avant d’attaquer « If You Want Me » dédié à sa mémoire… Le public saluera longuement cette chanson. Le reste du concert se passe dans la bonne humeur. Le « nouveau » bassiste, Brad Lang, ne ménage pas ses efforts, il est tout le temps en mouvement, ne tient pas en place. John Nymann, toujours souriant, assure grave la guitare rythmique. Mike Vanderhule nous gratifie d’ un super solo de batterie (je ne suis pas fan de ce genre d’exercice mais là ça passe bien). Dave est égal à lui même, un super guitariste au feeling incroyable et son chant est toujours aussi puissant (même si sa voix est plus « rocailleuse » qu’à l’époque). Le groupe pète le feu et a la bonne idée de rajouter deux ou trois titres non prévus dans la setlist comme « Don’t Wanna Lose » et « Eyes Of The Strangers »… John Nymann prendra le micro pour une version survitaminée de « Squeeze ».
Après un peu plus de deux heures de concert, les musiciens saluent le public, John Nymann balance tout ses médiators… Lorsque Y&T revient pour les rappels, il manque un membre à l’appel : John. Les premières notes de « Hell Or Highwater » raisonnent… John apparaît dans la fosse réservée aux photographes et fait le pitre en levant les bras, en applaudissant comme s’il faisait parti du public. Il remonte sur scène et prend sa guitare puis demande aux fans s’ils n’ont pas un médiator 🙂  personne n’ ose donner le sien… Heureusement q’un roadie a une poigné pleine… Le concert s’achève sur un « Forever » dantesque. Voilà, c’est terminé, je n’ai pas vu passer les 2H30 et j’en aurait bien pris une demi heure de plus 🙂 .
Super concert, super soirée. Vivement la prochaine venue de Y&T en Europe…
Et comme on dit : les absents ont toujours tort.

Setlist :

– On With The Show
– Black Tiger
– Dirty Girl
– Meanstreak
– Don’t Be Afraid Of The Dark
– Lipstick & Leather
– Don’t Stop Runnin’
– Midnight In Tokyo
– Shine On
– If You Want Me
– Blind Patriot
– Winds Of Change
– Hungry For Rock
– Don’t Bring Me Down
– I Believe
– Hurricane
– Drums solo
– Summertime Girls
– Rescue Me
– Squeese
– I’m Coming Home
– Hell Or Highwater
– Forever

 

Ça c’était sur le papier mais Dave avait promis la fête sur cette tournée en Espagne… donc il a demandé au public ce qu’il voulait entendre. On a eu droit en plus à :

– Don’t Wanna Lose
– Eyes Of The Strangers
Il me semble qu’il y en avait un autre de plus mais j’ai oublié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.