Motörhead – Barakaldo (Sala RockStar Live), le 19/7/2008

Lorsque nous (moi et Vomito64) arrivons dans la salle qui est à moitié pleine, nous sommes saisis par le froid, la clim tourne à fond … Il est 21H00 lorsque la première partie monte sur scène. on ne connaît toujours pas son nom. Cela arrive régulièrement en Espagne où l’on nous propose des groupes totalement inconnus et dont les noms ne sont mentionnés nul part … c’est bien dommage …
Donc cela joue du stoner, un mélange entre Ted Nugent (pour certains riffs, la folie en moins …) et Monster Magnet. Pas très original mais bien fait.
Alors que le matos de Motorhead est prêt, on attend toujours le début du concert. Une longue attente qui dure 45 minutes avant de voir Lemmy et sa bande sur scène …
Comme d’hab’, Lemmy arrive devant son pied de micro clop au bec et s’adresse à la foule « We are Motorhaed … » et pour ne pas faire comme les autres groupes qui s’essayent au Basque de rajouter : « we don’t speak Basque, we play Rock ‘n’ Roll ». Alors qu’il faisait « frais » jusqu’à présent, la température augmente d’un coup et l’on se retrouve compressé. La salle est désormais pleine comme un oeuf … Dès les premières notes cela saute de tous les côtés et le public ne tient pas en place. A tel point que nous décidons de reculer un peu afin d’apprécier le concert … ce qui ne sera pas tout à fait le cas (faute à une salle inadaptée à ce genre de spectacle et une scène beaucoup trop basse, je sais je me répète – voir la chronique d’Helloween/Gamma Ray … ). Les titres défilent et l’ambiance ne faiblit pas d’un poil. Il y aura un petit hommage à Thin Lizzy avec la reprise de « Rosalie » (qui est à l’origine un titre de Bob Seger) qui s’intègre bien dans le répertoire de Motorhead (même si je préfère l’original – enfin celle de Thin Lizzy…). Un des moments forts du concert sera l’enchaînement des titres « Going to Brasil » et « Killed by death ». Maintenant c’est l’heure des rappels, le groupe revient pour interpréter l’acoustique « Whorehouse Blues » et les incendiaires « Ace of Spades » et « Overkill ».
Voilà la messe est dite, le concert fut excellent (avec une setlist assez prévisible) mais un peu court quand même : 1H20.

Je ne suis pas du tout sûr des titres joués ni de l’ordre mais en gros cela devait être ça :

Dr Rock
Stay Clean
Be My Baby
Killers
Metropolis
Over The Top
I got Mine
One Night Stand
Rosalie
In the name of tragedy (solo Mikkey Dee)
Just cos you’ve got the power
Going to Brazil
Killed by Death

Rappel :
Whorehouse Blues
Ace of Spades
Overkill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.