Raismesfest 2008 – Raismes, les 13 & 14/09/2008

Après un long trajet de nuit… en train, nous arrivons à la gare de Valenciennes au petit matin . Des navettes nous conduisent jusqu’à Raismes. Le temps est couvert mais il ne pleut pas… du moins pas encore… En attendant l’ouverture des grilles, nous patientons dans un petit troquet non loin du fest.

Une fois la tente installée dans l’enceinte même du parc du Château de la Princesse d’Arenberg  (Le « camping » est complet avec… 180 tentes), nous visitons un peu lieux. Saammsara est le premier groupe sur la mainstage. Les bourguignons propose un metal moderne et limite hardcore par moment. La chanteuse et la bassiste se partagent le chant, tantôt mélodieux tantôt hurlé.. Le concert est sympa mais la météo l’est moins, il pleut par intermittence… C’est au tour de E-Force d’investir la scène et là… tous aux abris 🙂 Il pleut des cordes, nous rejoignons notre tente.

Vu que cela ne s’arrange nous nous décidons quand même d’aller voir Glyder sur scène.

Les irlandais, qui pratiquent un Rock assez (très?!) proche de Thin Lizzy, ne sont pas vernis sur ce coup : En plus du mauvais temps, Le groupe bénéficie d’un son pas vraiment terrible. Mal équilibré, avec une basse très envahissante et une des deux guitares a peine audible. Le groupe se démène comme il peut devant un public clairsemé. La verte pelouse commence à virer au marron par endroit. Bref ce ne sont pas les meilleures conditions pour apprécier leur show.
Excalibur, groupe de Heavy metal nordiste, qui a sévi dans les années 80s, s’est reformé récemment et apparemment, il est très attendu… Le concert est sympathique, il règne une bonne ambiance avec une poignée de fans hardcore très motivée pour réchauffer l’atmosphère. A noter que là aussi, j’ai trouvé le son un peu brouillon. Sûrement l’humidité de l’air 🙂 . Nous décidons d’aller se restaurer quand le téléphone s’est met à sonner…  » Truc « , membre du forum Saxon, est arrivé sur les lieux, nous faisons connaissance. Une longue conversation s’engage, tout en nous promenant dans les stands merchandising et bars 🙂 . Nous zappons pas mal de groupes. Lorsque Mass Hysteria débarque sur scène, le temps est à l’amélioration, il y a même une petite éclaircie…

A n’en pas douter, l’attraction de la journée est Y&T. Les californiens n’ont plus foulé le sol français depuis 1983 ( en première partie d’Ozzy Osbourne). Et le public ne sera pas déçu de la prestation du groupe. Y&T propose un véritable best of avec une ou deux surprises comme ce « Fly Away » tiré de l’album « Musically Incorrect » Dave Meniketti illumine la soirée avec ses magnifiques solos de guitares. L’instrumental « I’ll Cry For You » nous donnera des frissons. Quel feeling !! Énorme succès. Sûrement le meilleur concert de la journée…

Après une longue attente, Saxon arrive enfin sur scène et ça démarre direct avec le très heavy « Attila The Hun », suivi de « Motorcycle Man ». C’est mon troisième concert de Saxon cette année (un quatrième en vu dans 15 jours). On aura droit au même show que celui du KobetaSonik Festival avec quand même deux changements notables dans la setlist puisque « I’ve Got To Rock » et « 747 Strangers In The Night »  remplacent  » Ashes To Ashes  » et « And the bands played on ». Le groupe jouera aussi un titre de plus  qu’en Espagne : « Witchfinger General »…  En 1h20 Saxon aura conquis le public. Une bonne claque qui fait du bien.

Juste une petite remarque comme ça: Lorsqu’on utilise autant de fumée sur scène, cela ne sert à rien de mettre un superbe backdrop que l’on ne verra plus durant tout le concert 🙂 . Je dis ça car à Bilbao ce fut la même chose…

« Truc » nous abandonne à notre triste sort et repart sur Paris… Quant à nous, nous irons prendre un dernier verre avant de rentrer sous notre tente …

Dimanche matin , nous sommes réveillés par le froid et les souffleuses qui sont utilisés pour nettoyer le site.
Nous allons faire un tour en ville où nous rencontrons des Bretons venus au festival… Après deux cafés nous décidons de nous rapprocher du site. A noter qu’il fait beau temps aujourd’hui …
Tellement nous sommes occupés à parler que nous ratons le premier groupe …
Interria pratique un rock un peu gothique avec quelques touches électro.
Le concert est plutôt cool et la chanteuse charmante.
Lorsque Die Apokalyptischen Reiter commence son show, le son est énorme. Le groupe dégage une sacrée énergie Une bonne partie du public, constitué de fans, se lâche … l’ambiance est monté d’un cran. Nous, nous restons au bar et suivons le concert d’un oeil et d’une oreille 🙂  …
Lorsque Soul Doctor débarque, nous délaissons notre bout de comptoir pour assister au concert.
Je ne connaissais le groupe que de nom. Sans être vraiment original, le rock carré pratiqué par Soul Doctor nous fait passer un bon moment.

Après cela nous nous rendons vers la scène découverte pour suivre la prestation d’Amartia dont la musique est un mixe entre The Gathering et Pink Floyd. Les solos du guitariste sont très « Gilmourien ». Très sympa …

Pour Machiavel, nous sommes déjà de retour au bar …

Retour devant la scène découverte pour Wizard Kind qui pratique un rock très simple et entraînant.
Les membres de Korpiklaani ne sont pas venus seuls, les musiciens ont l’air bien touché … ils n’hésitent pas à boire entre et pendant les morceaux … leur musique est festif et plait énormément aux plus jeunes qui organiseront même une chenille pendant le concert. C’est sympa à voir mais je n’achèterai pas leurs CDs.

La nuit tombe et il commence à faire froid (encore plus que la veille). petit tour vers la tente pour chercher un sweet et au retour un petit passage au bar pour nous réchauffer puis direction scène principale car le concert de Uli Jon Roth ne va pas tarder. Après une intro assez symphonique, Uli attaque deux morceaux issus des albums d’Electric Sun. Le reste du concert sera constitué de reprises de Scorpions. Excellent moment, seul point noir, la voix d’un des chanteurs est presque inaudible (problème de mixage).

Pour Gamma Ray, il fait vraiment froid et même Saintonge s’est transformé en membre d’Al-Qaïda. 🙂 🙂
Pour faire râler Vomito, je dirai que c’était un très bon concert comparé aux dernières prestations du groupe … les lights étaient superbes et il y avait moins de fumée que pour Saxon (bien plus pratique pour prendre des photos …). l’ambiance dans le public était bonne sans plus (sûrement le froid). Le son nickel : puissant et clair. Kai Hansen était souriant et sortait quelques blagues entre les morceaux.

Voilà, le concert fini , nous terminerons la soirée tard au bar puis dans le camping avant d’aller se coucher …
 

Avec un petit 4°c le matin, le réveil et le pliage de la tente fut rude.

PS : pas de setlist, mes neurones ont buggé (humidité + froid + alcool …) pendant ce week-end. 🙂 🙂

 
 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.