Symphony X – Bergara (Sala Jam), le 28/02/2008

L’ouverture des portes étant annoncée à 19h00, nous arrivons vers 18h30. Devant la salle, il n’y a pas grand monde, une vingtaine de personnes à tout casser … L’entrée se fera avec une demi heure de retard.
Artista invitado (voir le billet du concert) monte sur scène devant un auditoire composé seulement d’une centaine de personnes. Le groupe ne nous laissera pas un souvenir impérissable à par peut être la seconde chanson de la setlist dont je n’ai pas retenu le titre.
Changement de matériel ultra rapide, c’est au tour de Circus Maximus … Il y a un peu plus de monde, environ 300 personnes. Même si les musiciens de CM sont plus à l’aise que ceux du premier groupe, la foule a du mal à accrocher. Pourtant le chanteur fait de son mieux pour tenir le public en éveil et n’hésite pas à le faire participer pendant les chansons, mais la sauce ne prend pas. En fait on retient des bouts de chansons … Bref leur concert ressemble à un feu d’artifice avec des pétards mouillés.

Puisqu’il n’y a pas tant de monde nous allons boire un verre au bar et jeter un oeil sur le stand de merchandising. Là on découvre que l’artiste invité (le premier groupe ) s’appelle en fait Dreamscape …

Symphony X débarque sur scène et c’est parti pour 1H30 de démonstration. Ne connaissant pas les albums du groupe, je découvre un excellent chanteur : Russel Allen, et un guitariste qui pond des solos … comment dire … »
Malmsteenien »
. C’est marrant de voir la foule applaudir chaque intervention de Michael Romeo. Le son est relativement bon mais la basse est mixé un poil trop en avant à mon goût. Le jeu de lumières tout ce qui a de plus classique , avec cependant un peu trop de spots blancs qui aveuglent la foule par moment.

Pour résumer je dirais que c’est le genre de groupe et de musique qu’il faut connaître sur CD avant d’assister aux concerts … Donc pour moi ce fut un bon moment mais je ne suis pas plus convaincu que ça …
Le concert de Megadeth (deux jours plus tard à Bilbao affiche complet) peut expliquer la faible affluence de ce soir.

Oculus Ex Inferni
Set the World on Fire (The Lie of Lies)
Domination
Serpent’s Kiss
Masquerade
Paradise Lost
Through The Looking Glass
Smoke & Mirrors
Inferno
Sea Of Lies
Revelation (Divus Pennae ex Tragoedia) / The Divine Wings of Tragedy
—————————————–
Eve of Seduction
Of Sins And Shadows

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.